Antonioni L’Eclipse

Film : « l’éclipse » de Michelangelo Antonioni (1962)

Dans le couple, tout semble aller de soi : l’un ne s’envisage pas sans l’autre et les deux s’observent côte à côte comme s’ils ne faisaient plus qu’un. Mais derrière les apparences, les deux se font face et chacun a conscience qu’il n’est pas l’autre. Ce face à face détruit-il assurément le désir de rester ensemble ?

La belle Vittoria redécouvrira-t-elle l’amour avant que la déception ne l’Eclipse de nouveau ?

eclipse-1962

Jean-Luc Godard a écrit : « le cinéma est une pensée qui prend forme, une forme qui pense ». Les images des films n’illustrent pas les thèses des philosophes, les unes et les autres cheminent ensemble sur la route de la pensée. En doutez-vous ? Nous faisons le pari de vous le montrer.

Par Grégory Darbadie, professeur de philosophie et Arlène Groffe, directrice de la programmation du Ciné 104.

Entre le film et la discussion, nous vous offrons un verre. Si le cœur vous en dit, vous pouvez amener quelque chose à grignoter, à mettre en partage avec tous, l’idée étant de partager ensemble un moment convivial !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>