Pouvons-nous nous passer des catégories ?

 

Les catégories rassurent autant qu’elles déconcertent. Elles permettent d’habiles rangements : les catégories socioprofessionnelles de l’INSEE ont dégagé un ordre dont la société française semblait dépourvue. Les catégories abondent dans tous les domaines : des catégories sportives aux catégories de la pensée. Quelle en est la légitimité et l’intérêt ? Sont-elles incontournables ? Pouvons-nous nous passer de catégories ?

extrait de Aristote « les topiques » livre I chap 9

aristote       Aristote, auteur des catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>